La vallée de l’eau à la croisée des chemins entre Montauban, Albi et Toulouse

Au Refuge des Tortues

AURELIE: En famille au Refuge des Tortues de Bessières

Quand les rayons du soleil frappent à la fenêtre et que la journée promet d’être chaleureuse, c’est le temps idéal pour se rendre au Refuge des Tortues : ces conditions sont primordiales si on veut avoir la chance de les contempler car elles n’aiment pas le froid, ni la pluie.

C’est pour moi la sortie à faire quand mes amis, accompagnés de leurs petits bouts de chou, sont à la maison. Je ne suis pas loin, donc je propose la plupart du temps que l’on prenne les vélos pour rejoindre le parc. Je trouve la balade toujours plus sympa comme cela.

Arrivée à la billetterie pour prendre les tickets d’entrée, nous sommes accueillis par un bénévole de l’association. Oui le Refuge est une association composée de près de 500 adhérents qui se démènent toute l’année pour construire, réparer, planter, enfin pour faire du parc ce qu’il est aujourd’hui : un vrai espace pour les tortues, accueillant, fleuri, reposant, simplement beau en somme. Ils sont tous des passionnés, et quand arrive les beaux jours, ils se transforment en guide pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

Quand le groupe est enfin constitué, nous voilà partis pour une découverte de la vie des tortues : on y apprend les différentes espèces qui composent le refuge, leur mode de vie, ce qu’elles aiment ou n’aiment pas, et comment fonctionne le parc.

Mon passage préféré est la nurserie : le moment où le guide pose le bébé tortue dans la paume de la main, c’est vraiment un instant magique.

Mais chuuut, je ne dois pas tout dévoiler pour laisser à tous le plaisir de découvrir ce lieu.

Le Petit +

Le Refuge des Tortues est juste à côté de la forêt de Buzet, donc même à vélo ou à pied, après la visite vous pouvez rejoindre la Forêt pour y faire une pause déjeuner ou goûter et vous aventurer sur le sentier d’Etienne le Vieux Chêne.